Radiographie conventionnelle

Imagerie Médicale Radiographie conventionnelle

Je prends rendez-vous en ligne

Qu’est-ce qu’une radiographie ?

La radiographie est la forme la plus ancienne et la plus utilisée de l’imagerie médicale. Les rayons X peuvent produire des images de diagnostic du corps humain.

Selon les ajustements techniques, une radiographie peut être optimisée pour l’exploration des différents types de tissus, comme les os, les poumons, les organes abdominaux ou d’autres tissus mous.

Quelles sont les utilisations courantes des rayons X ?

  • Identifier les fractures osseuses et le suivi de la guérison.
  • Faire le bilan de douleurs articulaires.
  • Dépister et suivre des maladies pulmonaires
  • Dépister et suivre l’évolution de calculs rénaux.

Comment dois-je me préparer pour une radiographie ?

Aucune préparation spéciale n’est nécessaire pour la plupart des radiographies.

Les femmes doivent toujours informer la manipulatrice ou le radiologue s’il existe une possibilité qu’elles soient enceintes. En effet, l’utilisation des rayons X est prohibée durant la grossesse, pouvant altérer la croissance du fœtus.

Que vais-je ressentir durant une radiographie ?

L’imagerie par rayons X est indolore.

Comment se déroule cet examen ?

Un examen aux rayons X prend généralement cinq minutes à une demi-heure.

  • La manipulatrice vous positionne sur la table d’examen et place un support de film sous la table dans la zone du corps à imager.
  • Des oreillers et sacs de sable peuvent être utilisés pour vous aider à garder la bonne position.
  • Ensuite, la manipulatrice se positionne derrière un paravent et vous demande de ne pas bouger, sans respirer pendant quelques secondes.
  • L’équipement à rayons X est activé et envoi un faisceau de rayons X à travers le corps pour exposer le film.
  • La manipulatrice vous repositionne pour une autre vue, et le processus est répété si nécessaire.
  • Lorsque la radiographie est terminée, on vous demandera d’attendre que la manipulatrice vérifie les images. De temps en temps, des vues supplémentaires sont nécessaires pour un examen plus détaillé d’une anomalie douteuse.

En quoi consiste les examens radiographiques avec une opacification ?

Certaines explorations du corps nécessitent en même temps que la réalisation de la radiographie, l’absorption / l’injection d’un produit de contraste iodé, opaque aux rayons X. Un produit de contraste est un médicament qui augmente artificiellement le contraste permettant de visualiser une structure anatomique ou une lésion.

Transit oeso-gastro-duodénal

Une étude radioscopique couplée à l’ingestion d’un produit de contraste par la bouche permet de révéler l’intérieur de l’œsophage et de l’estomac et de dépister certaines maladies du tube digestif.

L’urographie intra-veineuse

Des clichés radiographiques sont couplés à une injection de produit de contraste iodé, permettant après filtration du produit par les reins, d’explorer certaines maladies rénales.

Arthrographie

C’est une radiographie des articulations. Elle permet de les explorer grâce à l’injection d’un liquide iodé, à l’aide d’une aiguille, afin d’étudier leur contenu.

Cystographie

C’est une radiographie de la vessie et de l’urètre. Elle permet, grâce à l’injection d’un produit à base d’iode dans la vessie à l’aide d’une sonde, d’explorer la vessie et l’urètre.

Infiltration

C’est un examen qui consiste à injecter un produit pharmaceutique pour vous soulager. Cette injection peut se faire dans une articulation, au contact d’un nerf ou d’un tendon, en fonction de votre pathologie.

Sialographie

C’est un examen qui consiste à réaliser une radiographie de la glande salivaire. Il consiste à introduire un petit tuyau très fin à l’entrée du canal de la glande salivaire et à injecter un produit opaque. Des clichés sont ensuite réalisés afin d’établir un diagnostic précis afin de déterminer un traitement adapté.

Hystérographie

C’est un examen de radiologie qui permet de visualiser l’utérus ainsi que son col et les trompes de Fallope. On commence par introduire dans le vagin un spéculum. Ensuite on place sur le col de l’utérus une sonde ou des pinces selon la morphologie du col, afin d’assurer l’étanchéité entre l’utérus et le matériel d’injection. Ensuite on gonfle le ballonnet et on injecte dans l’utérus, puis dans les trompes, un produit de contraste, souvent à base d’iode, qui est opaque aux rayons X. On prend ensuite plusieurs clichés radiologiques au fur et à mesure de la diffusion du produit. On suit le parcours dans l’appareil génital du produit, lorsqu’il remplit puis désemplit l’utérus. Remarque: Cet examen ne permet pas l’exploration des ovaires. Cet examen nécessite un test Bcta HCG négatif le jour de l’examen, réalisé dans les 48h avant, la prise d’antispasmodiques la veille au soir et les heures qui suivent l’examen, et éventuellement d’antibiotiques oraux et vaginaux la veille et les jours qui suivent l’examen.

Imagerie Médicale Alençon

16, rue de l'Écusson - 61000 Alençon

02 33 82 49 29

Horaires du service IRM

  • Du lundi au vendrediDe 8h à 20h
  • Le samedi matinde 8h à 12h

Horaires du service Scanner

  • Du lundi au vendredide 8h à 18h

Centre d'imagerie de la Femme

16, rue de l'Écusson - 61000 Alençon

02 33 82 49 21

Horaires du service

  • Du lundi au vendredide 8h à 18h

Le Centre de radiologie

64 rue Candie - 61000 Alençon

02 33 32 22 52

Horaires du service

  • Du lundi au vendredide 8h à 18h
  • Le samedi matinde 8h à 12h